Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 18:34

 

 

pour commencer, une petite vidéo concernant la visite de lempereur et de l'impératrice du japon qui visitaient un village près de fukushima le jour où nous nous réunissions, à 5, sur les marches de l'église de crest.

 

akihito a 78 ans, et avait donc 11 ans au moment de hiroshima, et 76 au moment de fukushima. il a pris ses fonctions en 1989. moi, j'avais 8 ans au moment d'hiroshima. c'est depuis cette date que je suis "anti-nucléaire".

 

à regarder l'image de ce vieil homme et de sa femme, à voir la peau magnifique, ils ne sont pas fumeurs ! ils semblent humbles et modestes et ne portent pas de costume magnifique comme nos hommes politiques. il a même l'air habillé comme les vieux qu'on voit à crest. pas de service d'ordre monstrueux  comme les chefs d'état français.

 

j'ai cherché sa photo officielle, et je l'ai comparée à celle de la reine d'angleterre. y'a pas photo !

 

nous étions 5 ! malgré pas mal de mails, et une annonce parue dans 2 petits médias locaux. les présents étaient venus par mail. qu'est-ce qui nous rassemblait ici ? les mots "solidarité avec les japonais", j'espère.

 

福島第一原子力発電所: ce qui signifie fukushima n°1. a été mise en service le 26 mars 1971. sur le modèle des centrales américaines. elle a été construite de 1967 à 1979. akihito n'était pas encore empereur... plus de détails ici sur la centrale :

link

 

nous étions 5 dans cette douce après_midi d'octobre sur les marches. des ados trainaient, les uns à faire exploser des pétards, les autres à chercher quoi faire.

 

"bande de nazes !" cria claire aux gamins qui faisaient péter leurs pétards. moi, ça me réjouit les gamins qui le font, ils adorent le bruit, la surprise de l'explosion. je comprends jamais pourquoi les adultes haïssent les pétarades à ce point. ont-ils oublié leur enfance ?

 

la conversation roula sur les éoliennes, le photovoltaïque, et la proximité de pierrelatte. nous serions dans la zone d'exclusion, comme de nombreux villages près de fukushima.

la conversation roula beaucoup sur: si ça pète, qu'est-ce que je fais ?

 

à ma grande surprise, une réponse immédiate fut: "je prends mon petit vélo et je me barre".

 

ça, je comprends pas. je peux pas comprendre. nous sommes "antinucléaires" et nous n'imaginons pas la solidarité, l'aide aux copains, aux voisins ?

- bon, alors je peux pas mettre une remorque à mon vélo, parce que ça passerait pas au milieu des véhicules. ok, on laisse les vieux sur place et on se tire. je vais pas passer chez roger le prendre dans ma bagnole en passant, ça me ralentirait.

 

une autre position était: bon, je reste et je mange mes raisins. je la trouve plus zen.

 

tu te rends compte: pendant que ça pétait, les 50 de fukushima, ils en étaient à chercher des batteries de voitures, pour remplacer le groupe électrogène qui avait sauté. et tepco n'avait pas le fric pour payer. et certains se sont cotisés. en plus la réglementation administrative leur interdisait le transport des batteries.

des fois, comme ça tient à peu de choses ...

 

ceux qui se sont barrés vite fait, ils n'avaient pas de vélo, ils se sont rtrouvés bloqués sur des routes impraticables, ou en panne d'essence et des station-services détruites, ou sans carburant.

ils se sont barrés vite fait, certains, en laissant leurs chiens, leurs vaches. y'en a pas beaucoup qui sont revenus chaque jour, comme ce fermier, pour nourrir leurs vaches.

ils ont abandonné les chiens, les chats.  la grand-mère aussi ?

 

tout ce que j'en dis là, c'est juste des trucs qui me passent par la tête.

 

"bande de nazes" d'anti-nucléaires qui ne connaissez rien à la solidarité. ni avec les japonais, ni avec le voisin. du coup, ça m'a fait réfléchir au diplôme de liquidateur que propose sdn26/07. je vais me porter volontaire comme "liquidateur".

en cas de catastrophe, de feu, on peut aller voir si on peut porter secours, où ça en est.

en fait ça s'auto-organise tout seul.

 

si vous êtes sur facebook, une page d'aide à fukushima: hébergements:

link


Repost 0
Published by le blog du 26400 - dans nucléaire
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 17:04
bonjour,
je vous envoie un peu tard l'information suivante : au lieu-dit Marivieille (Diois, Drôme) se tiennent des rencontres "résister à la psychiatrie", dans la lignée des rencontres précédentes qui ont eu lieu en Ariège en septembre 2011 et dans les Cévennes en juin 2012.
Ce seront des rencontres ouvertes à toute personne concernée hors cadre professionnel par la psychiatrie, que nous soyons passés par ses dispositifs ou que nous nous sentions concernés d'une façon ou d'une autre.
Pour une idée de l'orientation critique des rencontres, cf. la revue Sans Remède ("Nous sommes sur terre. C'est sans remède.")
http://sansremede.fr/sansremede.fr/Accueil.html
et https://sansremede.wordpress.com/
Nous n'envoyons pas de "programme", parce que, comme pour les rencontres de La Borie dans les Cévennes, nous nous organiserons plus précisément en autogestion sur place.
Il y aura une bonne quinzaine de places en dortoir, ou d'autres encore en granges, mais prévoyez des tentes, des sacs de couchage, couvertures (on en a pas mal, mais bon...), lampes de poche et matelas mousse. C'est possible de rester quelques jours après la rencontre, bien sûr.
N'hésitez pas à appeler avant de venir : nous faisons des courses, mais on n'a qu'un véhicule et les premiers commerces pas trop chers sont à 35 km de la ferme, au bout d'une longue route de montagne ! :) Du coup, tout complément en courses sera bienvenu, mais c'est bon d'appeler avant justement pour voir ce qui pourrait manquer... Et si vous avez des besoins spécifiques, dites-nous, ou bien, mieux (bien mieux), venez bien avec tout ce dont vous aurez besoin (je pense au tabac ou au chocolat, etc.).

Au plaisir prochain... :)
yves, pour le collectif de marivieille
Repost 0
Published by parti-pirate-26400 - dans éditoriaux
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 21:42

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

c'est le titre de l'article de libre ration, à lire ici:

link

des articles divers dans la presse à ce sujet.

  link

et s'il se créait un cannabistrot à Crest ?

 

c'est pas un thème très porteur à mettre sur une liste électorale !

 

mais ça vaudrait la peine d'y réfléchir. nous pourrions ouvrir un cannabistrot dans les locaux de l'arrêt public, ou du verre à soi. lol ou à l'estanquet ! au rotary ...

 

réunion du comité de lancement dès que trois personnes se seront inscrites. s'inscrire par "contact".

 

cependant la question se doit d'être réfléchie collectivement au niveau des programmes des élections communales à venir, pour fixer les grands axes de la politique communale.

 

 

Repost 0
Published by le blog du 26400 - dans cultural et culturel
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 19:17

 

la paupérisation que nous voyons s'installer en france, que nous avons vu s'installer en grèce, en espagne, au portugal, en afrique, en asie ...

 

nous ne pourrons plus consommer les biens qui étaient notre apanage. les fabriquants vont devoir diminuer leur production. les investisseurs leurs profits.

 

ce sera la "décroissance".

(parenthèse du jour: les pains aux chocolats, les croissants aux beurs.)

 

forcés de revenir à des questions plus basiques.

 

nous pouvons ainsi voir dans la vitrine de l'arrêt public, l'affiche suivante, que j'essaierai par la suite de reproduire en plus gros:

 

repas1.jpg

Repost 0
Published by parti-pirate-26400 - dans éditoriaux
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 22:14

qu'ils disent dans le "journal" l'immonde:

link

 

chuipa un militaire. je veux pas "militer". je veux pas "manger bio", je veux manger sans saloperies.

 

je veux manger le plus possible des légumes et des fruits que je produits.

 

et pouvoir partager avec qui passe.

 

si je vais donner un coup de main au copain maraicher pour arracher ses pommes de terre, c'est parce que je sais qu'il peut pas le faire tout seul.

 

quand je parcours les marchés, les supérettes, les supermarchés, 99% des "produits"* que j'y vois ne sont pas naturels, non douteux. il faut lire des trucs écrits en petit et incompréhensibles. alors que si je vois une carotte, une salade, une patate en vrai, je vois aussitôt si elle est propre ou pleine de saloperies.

 

nous sommes tous les jours en temps de crise. que ce soit en 2012 ou en 1762. chaque jour la récolte entière peut être détruite.

 

notre seul recours est de "produire", "produire", "produire" des aliments pour les un milliard qui sont sur facebook. et ainsi n'ont pas le temps de cultiver leur jardin.

 

de partout des humains ont faim. partout sont des terres à reverdir. le travail ne manque pas.

 

edit (de nantes):

lu cet article, sur "on peut manger bio pour moins de 10€":

link

 

dans nos rencontres de musiciens de huit jours, nous mangeons en cotisant 5€, en mangeant végétarien. il nous reste de l'argent à la fin.

 

mon aliment de base est le riz. ça ne coûte pas très cher, et au wok on peut faire sauter des légumes qui accompagneront le riz. les épices le font bien. on peut y mettre très peu de viande ou de poisson coupés en menus morceaux.

Repost 0
Published by le blog du 26400 - dans cultural et culturel
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 15:45

 

 

 

120x90-cz5t-ffffff

 

 

 

 

 

 

 

sur ce site, tu peux trouver les circuits que suivent les produits avant d'arriver chez toi

link

 

comme cet article est un peu court, j'en profite pour t'ajouter cette affiche électorale que j'adore, le slogan surtout: "donnez-nous le pouvoir, nous le garderons." bravo vincent !

 

affiche de campagne

Repost 0
Published by le blog du 26400 - dans pépé le pirate du PP
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 15:53

 

 

 

 

120x90-cz5t-ffffff

 

 

 

 

 

 

vous avez entendu parler de la commune de marina leda, en espagne ? village en autogestion . non, bien sûr, alors informez-vous !

vous avez entendu parler de alzheimer et de l'asso carpe diem ? non ?

 

vous avez entendu parler du centre social autogéré de toulouse ? non ? alors informez-vous ici:

link

 

 

pourquoi ne pas lancer un centre social autogéré à crest ? on se lance, ou bien on continue à "militer" pour des partis ?

 

ici un exemple de réponse des étudiants à la paupérisation, et des chiffres intéressants sur leurs revenus et dépenses:

link

Repost 0
Published by le blog du 26400 - dans municipales 2014
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 20:27
 
SOLIDARITE AVEC LA REVOLUTION DES HORTENSIAS
Non au redémarrage du nucléaire au Japon - Arrêt Immédiat partout ailleurs  !
 
En solidarité avec ceux qui au Japon se révoltent contre le redémarrage des réacteurs et prévoient un week-end de mobilisation les 13 et 14 octobre, pour tous ceux qui résistent à l’ordre nucléaire et demandent l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif de cette industrie :
 
Rassemblement le samedi 13 octobre 2012 à 15h,
devant l’ambassade du Japon,
7 avenue Hoche, 75008 Paris
 
Au mépris des conséquences dramatiques et permanentes de la catastrophe de Fukushima toujours en cours, le gouvernement japonais persiste à promouvoir un mix énergétique incluant le nucléaire au moins jusqu’en 2030, et a donné son accord pour le redémarrage de deux réacteurs de la centrale de Ohi.
 
Depuis des mois, toutes les semaines, les Japonais se mobilisent. Le mouvement, maintenant connu sous le nom de Révolution des Hortensias, s’intensifie et ce 29 juillet 2012 c’est environ 200 000 personnes qui se sont rassemblées à Tokyo pour s’insurger contre cette décision et demander l’arrêt définitif du nucléaire.

Vivre avec un dosimètre autour du cou, soupçonner la nourriture et finalement se résoudre à l’ingérer quand même, ne pas boire l’eau du robinet sans peur, éviter de circuler sous la pluie porteuse de particules radioactives, ne plus pouvoir emmener les enfants jouer dehors, tout cela est insupportable, inacceptable.
 
Au Japon, comme en ex-URSS, et dans toutes les zones contaminées, le plus banal des actes quotidiens devrait dorénavant et pour toujours être soumis au contrôle de la radioactivité, ou pire, sera laissé à l’auto-contrôle permanent qui transfère la responsabilité des conséquences du crime à celui qui n’a d’autre choix que de les subir.
 
Pour les Japonais qui se révoltent contre le nucléaire et pour nous tous qui refusons d’être les victimes de la prochaine catastrophe,  le mot « vie » a encore un sens.
 
NI SILENCE, NI OUBLI, NI RESIGNATION !
Soyons nombreux : des bougies, des percussions, des hortensias... pas de logos…
 
*

 
 
 
 
 
* Nous sommes des individus indépendants qui souhaitons agir en solidarité avec les antinucléaires japonais et en écho à leurs 
actions. 
Notre premier rassemblement, le 10 mars 2012 à Paris, répondait à 
l'appel du groupe japonais Frying Dutchman « Human Error : One 
Milllion Person Parade » http://fryingdutchman.jp/eng.php
je vous propose d'en faire une version locale en nous retrouvant devant l'église, à Crest, samedi 13 octobre à 15 h pour réfléchir ensemble à ce sujet.



Repost 0
Published by parti-pirate-26400 - dans nucléaire
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 19:02

 

bon, bin voilà. tu veux ta faire un site ? un site pro, comme par exemple un site de e-commerce, comme leboncoin ? ou un journal comme Pue89 ? c'est facile, y'a des logiciels gratuits et performants pour le faire.

y'a même des vidéos pour t'expliquer comment le faire.

 

depuis longtemps je me sers d'open office, ou de gimp, ou de spip et plein d'autres trucs.

 

fin de la parenthèse. donc tu veux créer ton site ? tu peux télécharger des outils gratuits pour le faire. tu pourras, assez facilement, t'essayer d'abord sur ton ordi qui simulera le site, puis ensuite en transférant ton site sur le net.

c'est assez simple. va d'abord télécharger; xamp for windows ici:

link

et un guide pour l'installer ici:

link

 

voilà pour commencer. c'est-il pas facile ? même un vieillard y parviendrait.

 

 

 

Repost 0
Published by parti-pirate-26400 - dans pépé le pirate du PP
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 13:38

 

cherchant l'étymologie de "école" sur le wiktionnaire, je trouve: "Du latin schola (« loisir studieux, leçon, lieu d’étude »), lui-même issu du grec ancien σχολή skholế (« arrêt du travail »)."

 

et quand je vais un peu plus loin, vers les racines indo-européennes, je trouve ceci: "Comme σχῆμα, skhếma, dérivé de ou apparenté [1] à ἔχω, ékhô (« posséder »), le sens étymologique semble être : « qui est maitre de soi », « qui a du temps, du loisir ». Sur le même radical indo-européen *segh-, le gaulois a *sego (« maitre de soi », « fort, non soumis ») → voir Segodunum, Segovia et Segobriga."

 

j'ai pu participer à une rencontre de ces "non-soumis", de non sco comme ils s'appellent. (ou pas).

 

il est vrai que sur 8 ou 9 ans que j'habite la région, c'est la première fois que je voyais ce thème arriver. j'en profite pour ouvrir une page sur cette question. j'espère que vous y placerez commentaires, informations, liens.

 

on parle souvent d'enfants "déscolarisés", ce qui une façon négative de les situer. s'il est devenu voleur, meurtrier, délinquant, c'est parce qu'il était "déscolarisé". c'est pourquoi le "mouvement" (est-ce un mouvement ?) préfère le terme non sco: non scolarisé.

 

la question qu'ils posent, parmi d'autres, est quelque chose comme "est-il possible de ne pas mettre mes enfants dans l'école obligatoire de la république ?"

obligatoire, laïque et gratuite !

 

d'abord l'école n'est pas obligatoire, ce qui est obligatoire pour la république, c'est l'instruction des enfants. wiktionnaire : "Du verbe latin instruere (« assembler, élever, bâtir, munir, outiller »)." de "struo" (bâtir) in: dans. "Le radical du verbe est *strugw" en indo-européen.

 

ensuite les programmes de l'éducation nationale sont-ils conformes aux désirs des juniors, leur apportent-ils l'épanouissement qu'ils recherchent, ou ne sont-ils pas plutôt faits pour former les cadres dont la société industrielle a besoin: ingénieurs et manoeuvres, caissières et secrétaires, informaticiens et techniciens de surface ?

 

vous trouverez ici une analyse du livre d'ivan illitch qui, pour moi, lança la réflexion:

link

 

je donnerai par la suite plus de détails.

 

premier commentaire, que j'ajoute ici:

"Petites précisions: Le terme "déscolarisé" (qui selon moi n'a rien de péjoratif) est généralement employé pour désigner une personne qui a été sorti du scolaire (souvent au sens de désinscrit d'un établissement . Tandis que "non-scolarisé" désignerait celles et ceux qui n'ont jamais été inscrit-es.

Toutefois ces définitions semblent plus restrictives que le terme anglosaxon "UNSCHOOLING" qui peut aussi bien désigner le fait de se défaire du scolaire en nous quel que soit notre âge et notre parcours.
Ce qui pourrait se comprendre comme une invitation à se détacher de la sectorisation des savoirs, de l'évaluation des compétences, de la mise en compétition, à refuser le nivelement des intelligences, le conformisme, à déconstruire le dégoût d'apprendre et de créer, la peur d'être jugé, selectionné ou humilié et tous les rapports de pouvoir inscrits dans tout rapport d'éducation...
Ce terme de unschooling tel que définit par John Caldwel Holt inviterait donc à une transformation bien plus profonde et essentiel qu'un simple refus d'inscription.
De même qu'il esquisserait plus de perspectives de compréhension et de respect des individus quel que soit leur âge, leur histoire ou leur sensibilité.
Tandis que la formule plus courament employé d'"INSTRUCTION EN FAMILLE" laisserait plutôt entrevoir une rassurante "contrainte alternative" tout a fait compatible avec l'ordre social actuel."

 

posté par Un complice de l'enfance buissonniere

link

Repost 0
Published by le blog du 26400 - dans éditoriaux
commenter cet article

Présentation

Recherche

Liens